[Mardi pratique] Respirer par le nez ou par la bouche, ça change quoi ?

Les profs de yoga répètent inlassablement en cours : “on respire par le nez, pas par la bouche“! Point anatomique : respirer par le nez ou par la bouche, quelles différences ?

Dans le nez, se trouvent des dispositifs pour purifier et humidifier l’air naturellement :

  • la muqueuse réchauffe et humidifie ;
  • poils et mucus retiennent les poussières ;
  • le mucus contient des enzymes antibactériennes (protéines qui nettoient les bactéries indésirables).

Cependant, certaines pratiques s’effectuent uniquement en respirant par la bouche, comme le chant ou la natation. Les conduits où circule l’air sont plus grands avec un trajet plus court, ce qui permet d’inspirer rapidement une plus grande quantité d’air. Voilà qui est utile pour un effort bref et intense ! Mais cet air est plus sec et moins propre que lors d’une respiration par le nez, donc évitons de toujours respirer avec la bouche, et réapprenons à utiliser nos narines.

Ainsi, nous stimulons davantage notre nerf olfactif. Pour sortir de l’anatomie, en respirant par le nez nous prenons conscience de notre souffle, ce qui nous amènera plus aisément à une pratique méditative.

Pour en savoir plus :

Le yoga en hiver

En hiver, c’est le dosha « kapha » qui domine. En français, il est souvent traduit par flegme. Principe de stabilité et de préservation, il est associé à l’eau et à la terre. Des qualités lui sont attribuées : lourd, stable, lent, froid, onctueux et visqueux.

Bref, vous l’aviez déjà compris : l’hiver est une saison où l’on dort et mange beaucoup, où l’on a besoin de renforcer son système immunitaire – même dans les années sans pandémie mondiale 😉

En ayurvéda, l’hiver se divise en deux parties, la première plus associée aux principes automnaux, la seconde davantage liée aux principes printaniers ; normal, les jours rallongent, on change de cycle.

Comment adapter cela à sa pratique de yoga ?

  • diminuer l’excédent de kapha (flegme, lourdeur, etc…) ;
  • réchauffer, stimuler le corps, la circulation ;
  • dynamiser le système respiratoire, le système immunitaire ;
  • favoriser un bon sommeil, nécessaire lui-aussi à ce bon système immunitaire.

A décliner en différentes postures (liste non exhaustive) :

  • les postures debout qui réchauffent et dynamisent le corps (salutations au soleil, guerriers, par exemple) ;
  • des postures pour développer la force intérieure (postures inversées comme shirsasana) ;
  • les postures qui ouvrent la poitrine et favorisent le souffle (extensions : cobra, poisson, etc….) ;
  • des pratiques respiratoires stimulantes : Bhastrika, Kapalabhati ;
  • des postures reposantes pour le sommeil : par exemple Supta baddha konasana avec un support sous le dos pour bien ouvrir la poitrine, les pieds plante contre plante.

Pour aller plus loin :

  • blog de Yogamrita, le yoga en hiver ;
  • Esprit journal n°47, le calendrier de l’énergie ;
  • Yoga thérapeutique, B.K.S. Iyengar, renforcer ses défenses immunitaires.

Bienfaits du yoga des yeux : quelques exercices pour soulager la fatigue oculaire 

La surexposition aux écrans provoque une détérioration de notre vision qui peut conduire à la myopie. De simples exercices de Yoga peuvent avoir un bienfait immédiat et permettre de réduire la fatigue oculaire. 

Qu’est-ce que le yoga des yeux ? 

L’objectif de la pratique du yoga des yeux vise à renforcer et assouplir les muscles de la sphère oculaire. 

Ces muscles que l’on appelle oculo-moteurs ont tendance à être sur-sollicités par les écrans omniprésents dans notre quotidien, que les images soient fixes ou en mouvement. Résultat un état de tension constante qui use et fatigue ces muscles, entraînant des symptômes tels que maux de tête, vertiges,, et surtout qui installent des problèmes de vision

Quels sont les bienfaits du yoga des yeux ?

Cela contribue à conserver une bonne vision de loin et de près et à diminuer la fatigue et la sécheresse des yeux après des longues heures devant nos écrans.

Accessoirement, le yoga des yeux a des effets bénéfiques sur la relaxation profonde des yeux, la concentration et le sommeil

Il est également un puissant allié santé car en stimulant et en relaxant muscles et les vaisseaux sanguins des yeux,  il améliore considérablement la communication entre oeil-cerveau, il crée des nouvelle connexions neuronales, un vrai effet anti-âge (anti-aging) sur le cerveau et l’élasticité du cerveau !

Yoga des yeux : exercices pratiques 

Les cours de yoga dispensés dans notre école Satyam incorporent des exercices de Yoga des yeux. C’est une bonne transition en début de séance entre notre journée et la pratique qui va suivre. Notre équipe vous encourage à faire ces exercices seul chez vous ou au bureau (si vous y allez encore !)

Deux exemples d’exercices d’entraînement des yeux, très simples, que nous proposons pour lutter contre la myopie causée par les écrans : 

– Tenez votre menton avec la main gauche pour fixer votre visage. Dessiner lentement un grand carré avec votre index droit, puis un cercle et enfin un triangle en l’air. Suivez le bout de votre doigt avec les deux yeux. Redessinez les formes en utilisant votre index gauche cette fois-ci.

– Amener votre pouce (gauche ou droite) entre les deux yeux, à 10 cm du troisième oeil. Pour cela, il faut croiser les yeux, loucher !  et c’est là tout l’enjeu et la difficulté de l’exercice. Commencez par 10 secondes et maintenez progressivement jusqu’à 30 secondes.

Notre collectif Satyam propose de nombreuses séances (voir ici pour les lieux et créneaux horaires) durant lesquels nous pratiquons le yoga des yeux. en cette période, nous proposons plusieurs séances de yoga sur Zoom (pour y participer  il faut impérativement nous envoyer la demande la veille  à satyam@yogalyon.com) et des focus yoga des yeux. Retrouvez toutes les infos sur facebook,  joignez-vous à nous !