Voyager dans un ashram en Inde

[Jeudi Evasion]

Avec la pandémie actuelle l’envie de voyager, de partir loin, se ressent de plus en plus. Aujourd’hui, Laure vous raconte son expérience dans l’ashram de Neyyar Dam, dans la partie sud de l’Inde au Kerala. Un récit pour vous transporter et vous offrir une bonne dose de dépaysement ! 

En Inde, l’ashram est un lieu où se réunissent n Inde, l’ashram est un lieu où se réunissent des dizaines, parfois des centaines de personnes liés par le besoin de partager les multiples enseignements du yoga. Notamment lors de vacances d’intégration, Yoga Vacation, où les élèves sont guidés dans l’apprentissage de la pratique des asanas puis familiarisés avec l’histoire du yoga et ses grands principes. 

C’est un lieu privilégié où se rencontrent des hommes et des femmes de tous horizons et de tous âges.. Chacun arrive à l’ashram en déposant derrière lui, sa vie, son contexte et ses richesses, et accepte de devenir un élève parmi tant d’autres, le temps de son séjour.

Dans un ashram, il y a toujours des règles pour assurer cette vie paisible en communauté.  Un planning strict du lever à 5h au coucher à 21h : les tâches d’intérêt général (karma yoga), les repas uniques, les heures de pratique fixes, les cérémonies en l’honneur des dieux, les chants, et parfois, les marches silencieuses à l’aube.

Également beaucoup d’interdits… Tout ce qui pourrait perturber, exciter notre mental : le café, le thé, l’ail, l’oignon, la viande, les drogues (alcool et tabac inclus ;-)) et les relations intimes. Le lieu doit rester pur, pour que l’énergie collective reste pure, surtout quand les “Oooooom” retentissent comme un gong dans le hall de pratique.

La communication entre les élèves se fait facilement, spontanément, car il n’y aucune connexion avec l’extérieur (internet inclus !). En l’espace de quelques jours, on replonge dans la vie d’avant, avant toute la connectivité, celle qui nous paraît maintenant plus authentique, plus simple. Impression emphasée par ces dortoirs (genré) totalement ouverts, aucunes portes. Par ici du bonheur, de l’apaisement et par là du désarroi, de la tristesse, chaque émotion est accueillie à sa juste valeur. Et des amitiés inattendues se lient, scellées par l’encens, les pleurs, les fou-rires et parfois les chutes sur le tapis.

L’ashram Sivananda de Neyyar Dam est un des plus connus du sud de l’Inde. Petit écosystème, il fonctionne toute l’année grâce aux étrangers et indiens qui y travaillent, pour délivrer l’enseignement yogi (pratique et histoire) et effectuer les tâches quotidiennes, essentielles à la bonne tenue de ce lieu unique.  

Situé en haut d’une colline, Neyyar Dam surplombe la vallée. Au coeur du jardin verdoyant de l’ashram se trouve la fontaine, depuis laquelle chacun peut profiter d’une vue imprenable sur une vaste forêt de cocotiers et de bananiers. Parfois, la brume matinale rend à peine visible ce spectacle ressourçant. 

La pratique du yoga se fait deux fois par jour dans un magnifique hall ouvert aux quatre vents. Ce vent, qui caresse les visages moites des étudiants en pleine pratique, symbolise ce que nous insufle à chacun ce lieu, un vent de liberté et de connaissance.

Chaque jour qui s’y passe est un pas de plus vers la connaissance de soi, du Soi et du Yoga.”

Laure pour Satyam

Lien vers l’ashram https://sivananda.org.in/neyyardam/yoga-vacation