Invocations

Il existe une tradition en Inde selon laquelle, au début d’un cours de Yoga, d’une conférence, ou de toute autre pratique personnelle, nous pouvons chanter des invocations. Cela aide à harmoniser le mental avec tous les aspects du divin et à entrer pleinement dans la séance, quittant ce qui nous encombre l’esprit.

Invocations à Patanjali :

YOGENA CITTASYA PADENA VĀCĀM
MALAM ŚARĪRASYA CA VAIDYAKENA
YOPĀKAROTTAM PRAVARAM MUNĪNĀM
PATAÑJALIM PRĀÑJALIR ĀNATO’SMI
ĀBĀHU PURUSĀKĀRAM
ŚANKHA CAKRĀSI DHĀRINAM
SAHASRA ŚIRASAM ŚVETAM
PRANAMĀMI PATAÑJALIM

Je m’incline devant le plus noble des sages, Patanjali, qui apporta la sérénité de l’esprit par son oeuvre sur le yoga, la clarté du discours par son oeuvre sur la grammaire et la pureté du corps par son oeuvre sur la médecine. Je me prosterne devant Patanjali, une incarnation d’Ādiśesa dont la partie supérieure du corps a forme humaine, dont les bras tiennent une conque et un disque, qui est couronné par le cobra à mille têtes.

GURUR BRAHMA, GURUR VISNU, GURUR DEVO MAHEŚVARAH
GURUR SĀKSAT, PARAM BRAHMA, TASMAI ŚRIGURAVE NAMAH
BRAHMĀNANDAM PARAMASUKHADAM
KEVALAM JÑĀNA-MŪRTIM
DVANDVĀTITAM GAGANASADRSAM
TAT-TVAM-ASY-ĀDILAKSAM
EKAM NITYAM VIMALAM ACALAM
SARVADHISĀKSI-BHŪTAM
BHĀVĀTĪTAM TRIGUNARAHITAM
SAT GURUM TAM NAMĀMI

Le Guru est Brahma, le Guru est Visnu, le Guru est le Dieu Maheśvara (Śiva)
Le Guru est le Brahmane suprême en personne, rendons hommage au Guru !
Celui qui est la béatitude de Brahma, qui accorde le bonheur suprême le seul et unique, qui a la forme de la connaissance qui est au-delà de la dualité, qui est pareil au ciel, qui est le signe tangible (du mantra) « tu es cela ».
Un, éternel, sans imperfection, immuable, qui est le témoin sublime de toute chose
qui va par-delà l’existence, exempt des trois gunas, tel est le Guru véritable, devant Lui je m’incline.

VAKRA TUNDA MAHĀ KĀYA
SŪRYA KOTI SAMAPRABHA
NIRVIGHNAM KURU ME DEVA
ŚUBHA KĀRYESU SARVADA

« Oh ! Ganeśa à tête d’éléphant, oh ! Toi tout puissant, Tu resplendis de mille soleils ! éloigne pour toujours, je T’en prie, tous les obstacles qui pourraient entraver la réalisation de mes bonnes actions. »

AUM SA HA NĀVAVATU SA HA NAU BHUNAKTU
SA HA VĪRYAM KARAVĀVAHAI TEJASVINĀVADHĪTAMATSU
MĀ VIDVISĀVAHAI AUM ŚĀNTIH ŚĀNTIH ŚĀNTIH

Qu’Il nous protège tous deux !
Qu’Il nous dirige tous deux !
Que nous travaillions tous deux avec vigueur.
Que notre savoir soit illustre.
Puissions-nous ne pas nous haïr.
Aum paix, paix, paix.